MOH 2017
Glacier 3400m MOH

Levé à 5H00 en ce dimanche de finale de la MOH. Ca pique.

Le temps est incertain, ciel couvert et seulement 5° en bas.

On arrive en haut du glacier à 3400m. Il fait -4°, 35 km/h de vent et un brouillard qui fait que l'on ne voit pas à 20m. Tout est givré, nous les premiers. Bref, tout pour mettre le stress. A 2 doigts de renoncer, mon ami Luis me motive ... "il n'y a pas d'autre option" me dit-il. Il a raison.

Mise en place des vélos sur les lignes ... on se les pèle. Quand on revient sur la ligne 1h après, les bikes sont gelés. On a beau bouger, danser sur AC/DC on a hâte que ça parte pour se réchauffer.

Le signal est donné .... c'est parti. Vite pour les premiers, beaucoup moins pour les autres.

On sent que bon nombre de pilotes sont sur la défensive. On ne voit pas grand chose sur le glacier. Ensuite, toute la partie "freeride" dans les roches se passe à pied, tellement c'est glissant. Chacun bataille avec sa monture et la trace toute en drift. 

Ce sera comme cela jusqu'à l'arrivée et Vénosc piétonnier sera épique pour certains.

MOH, vénosc Mountain of hell
Run Final dans Vénosc

 

Pas mécontent d'être arrivé entier en bas.

C'était un peu l'objectif cette année, vu les conditions, même si j'améliore mon temps dans le haut de Vénosc.

Au final, je termine à la 19ième place dans ma catégorie.

Bilan, un bon gros WE de VTT.

Merci Luis pour ce WE en ta compagnie.

Merci à Specialized et Obo Bike pour leur soutien

MOH 2017 : La finale
MOH 2017 : La finale
MOH 2017 : La finale
MOH 2017 : La finale
MOH 2017 : La finale
MOH 2017 : La finale
MOH 2017 : La finale
MOH 2017 : La finale
MOH 2017 : La finale
MOH 2017 : La finale
Tag(s) : #Rando

Partager cet article

Repost 0