Cette rando, il ne faut pas la rater. Quelque soit la soirée de la veille, si vous être présent, elle vous garantira de passer un excellent moment de VTT.

Et, comme tous les ans ce fut le cas. Que dis-je, mieux encore, avec des nouveautés topissimes, dont la descente du Terril

Parti sur le tard, à 8h30, pour avoir attendu mon compagnon du jour qui ne viendra pas, je pars sur le 46 en compagnie d'une autre tête connue. Au bout de 3 ou 4 kilomètres, la bifurcation propose le 52 d'un côté et les autres circuits de l'autre. Je laisse mon acolyte du moment et je décide de partir pour le 52.

Les singles vont s'enchainer tous plus ludiques les uns que les autres. Pas de technique, mais du plaisir, du fun dans ces superbes singles. Puis vient le passage incontournable de la mine.

Surprise, on monte sur le terril cette année et la descente derrière est magnifique. Encore une fois rien de technique, mais de la pente dans la tourbe et le sable.

Je pense qu'ensuite, j'ai pas suivi toutes les flèches (ça partait un peu dans tous les sens) et j'ai raté un bout. Un peu de route puis c'est le 1er Ravito. Classique, je ne traine pas.

La suite va être un enchainement de singles dont le fameux de 12 Kms qui vous donne une banane d'enfer. 

2nd ravito, je suis hésitant à me refaire la boucle de 12 Kms. Roulant seul, je poursuis mon chemin sur le tracé normal. La suite sera assez roulante avec quelques petits singles tous aussi sympas que les précedents.

Retour à l'école, il y a du monde. Sandwich et bière, c'est du classique aussi mais une valeur sure.

Le GPS ne me donne que 45 Kms. Sans doute suite à mon plantage à la mine et les nombreux passages dans les bois, sous couvert, où on ne capte peut être pas très bien.

Bilan : Une grosse matinée de plaisir à VTT.

Rando du 07/06/2015 : Abbaretz (44)
Tag(s) : #Rando

Partager cet article

Repost 0